L'archétype de l'entreprise totalement libérée

C'est le fonctionnement extrême vers lequel peut évoluer une entreprise, lorsqu'elle est considérée par les décideurs, dirigeants et actionnaires confondus, comme un être autonome disposant d'une existence et d'une dynamique propres à respecter et que ces derniers décident de faire confiance aux compétences et au sens des responsabilités des collaborateurs et de les affranchir de toutes les contraintes traditionnelles pour leur permettre d'exprimer leur potentiel d'entrepreneurs internes.

 

Une telle entreprise opère selon le modèle organique du réseau d'unités en interaction, au sein desquelles les collaborateurs sont habilités à prendre toutes les initiatives qu'ils jugent utiles.

 

Elle met en application les postulats de la théorie Y de Douglas McGregor, selon laquelle l'individu moyen considère le travail comme aussi naturel que le jeu ou le repos, peut se diriger et se contrôler lui-même au service d'un projet qui recueille son adhésion et peut apprendre non seulement à accepter mais aussi à rechercher des responsabilités.

 

Elle ne peut être animée que par un leader charismatique, ayant plus d'ambition pour son entreprise que pour lui-même et capable d’entraîner l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise dans la poursuite d'un projet collectif ambitieux en s'appuyant sur le sens de la responsabilité et le désir de bien faire de chacun.